Le cochon est un animal souvent sous-estimé ! Animal social, il a la notion du temps et est capable de comprendre un langage symbolique et même faire preuve d’empathie. Si on méconnait finalement cet animal, il fait partie intégrante de notre cadre de références. On le retrouve dans les contes, des objets, dans nos expressions de langage aussi ! L’expression « tout est bon dans le cochon » par exemple traduit le fait qu’en France, traditionnellement on consomme toutes les parties et morceaux de l’animal. Mais vous êtes-vous déjà posé la question de savoir pourquoi on le retrouve dans ces positions ? Creusons la question ensemble !  

Des tirelires, mais pourquoi en forme de cochon ?

Depuis enfant nous sommes accoutumés à voir des tirelires en forme de cochon ! Mais on sait rarement pourquoi le cochon est symbole de prospérité et de richesse. L’histoire raconte que certains paysans faisaient manger leurs pièces d’or à leurs cochons pour éviter de payer des impôts. Les pièces étaient ensuite récupérées quand la bête était tuée. En outre, à l’époque posséder un cochon était l’assurance d’avoir à manger pour une bonne partie de l’année donc de prospérité !

La viande de porc est-elle grasse ?

L’aspect « gras » d’un morceau de cochon dépend des morceaux mais aussi de la façon dont il a été élevé. En moyenne, c’est la teneur en lipides du cocon est comprise entre 3 et 30%. Donc une fois enlever la couche de graisse superficielle, c’est une viande relativement maigre ! Les morceaux les plus gras du cochon sont la poitrine et les travers. Les plus maigres concernent le filet mignon qui contient 4% de graisses ce qui correspond à l’équivalent d’un yaourt au lait entier. Une entrecôte, avec ses 9% de lipides, est plus grasse qu’un rôti de porc grillé qui annonce 5% de matières grasses ! Venez vérifier au Cochon qui fume, ils servent une spécialité à base de cochon ibérique immanquable!

 

0